Présentation, biologie et cycle du pou rouge (dermanyssus gallinae)

Les poux rouges des volailles (Dermanyssus Gallinae) sont des acariens parasites hémophages aviaires qui infectent les poulaillers, les gallinacés et divers oiseaux sauvages.

Au stade larvaire, sa taille se situe entre 300 et 700 microns quand l’individu est non gorgé de sang et peut aller jusqu’à 1 millimètre après un repas sanguin.

Une infestation excessive par les poux rouges des volailles provoque l’agitation et du stress : les poules, piquées en permanence, subissent des démangeaisons qui perturbent leur sommeil.

En cas d’infestation, les symptômes suivants sont observables : état général affaibli, baisse ou arrêt de ponte, crête pâle, perte de plumes, traces de piqûres sur la peau.

Le pou rouge provoque également une diminution de la consommation d'aliments. Les coquilles d’œufs sont tachées de sang et on trouvera un nombre plus élevé d’œufs pondus au sol.

Cet état provoque une baisse des défenses immunitaires et fatalement une plus grande sensibilité aux infections et aux maladies. Tous ces facteurs anémient les poules et perturbent la ponte, entraînant une baisse ou arrêt de la production d’œufs

Ces acariens constituent en outre un problème d’hygiène, car ils peuvent transmettre des agents pathogènes, des maladies bactériennes ou virales telle que la salmonellose. Les poux rouges des volailles n’affectent pas seulement les volailles, mais ont également été mis en évidence chez près de 30 autres espèces d’oiseaux.

 

Biologie

La vitesse de développement des poux rouges des volailles depuis le stade d’œuf jusqu’au stade d’acarien adulte dépend de la température et dure entre 5 et 9 jours. Pour atteindre son développement complet, l’acarien passe par plusieurs stades et a besoin d’au moins 4 repas de sang qui durent en moyenne 30 minutes.

La durée totale d'un cycle est de deux semaines environ, mais ne se produit que pour des températures supérieures à 9°C

Les poux rouges des volailles ne vivent pas sur l’animal (sauf en cas d’invasion massive), mais ne le recherchent que pour la nuit. Après s’être gorgés de sang, ils retournent dans leurs cachettes (fentes, fissures, tuyaux etc.) où ils s’agglutinent le plus souvent en grands nombres. Cela rend la lutte difficile et complique souvent la possibilité de détection d’une infestation à un stade précoce. Le poulailler est un formidable garde-manger dont les conditions de vie sont propices à sa reproduction, car il y fait à la fois sombre et chaud.

Les acariens peuvent survivre jusqu’à 9 mois (à 5°C), même si le poulailler est inoccupé et qu’ils doivent se passer de sang.

Fumigène insecticide, le Degy fumigateur 10 gr
Fumigène insecticide, le Degy fumigateur 10 gr
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...