Mieux connaître le pou rouge des volailles

Le pou rouge est un acarien de la famille des arachnides qui parasite de nombreuses espèces d’oiseaux sauvages et domestiques comme :

  • les poules et poulets,
  • les dindes et dindons,
  • les pigeons et les oiseaux de volières,
  • des oiseaux petits et grands.

 

C'est grâce à des capteurs thermiques que le pou du poulailler détecte ses victimes qu'il identifie à des sources de chaleur. Et avec son organe olfactif, étant son sens le plus développé, il peut identifier les odeurs spécifiques des oiseaux ou des volailles.

Il existe différentes espèces de « Dermanyssus » ou poux du poulaillers. Les espèces les plus communes en Europe sont :

  • Dermanyssus alaudaeDermanyssus apodis
  • Dermanyssus chelidonis
  • Dermanyssus gallinae
  • Dermanyssus hirundinis
  • Dermanyssus lacertarum
  • Dermanyssus passerinus
  • Dermanyssus quintus
  • Dermanyssus richiardii

De toutes ces espèces, la « Dermanyssus gallinae » est certainement l'espèce la plus répandue et la plus nuisible détectée à ce jour en Europe. Ses attaques et sa rapidité de reproduction en font la bête noire des éleveurs de volaille.

Les caractéristiques des poux rouges du poulailler

Avec près de 1mm d'envergure, le pou rouge adulte est relativement grand et donc bien visible à l’œil nu. Sa couleur varie normalement du gris/blanc au noir mais tire au rouge lorsqu'il est gorgé de sang. La chasse à l'hôte se déroule de nuit. Il va ensuite habiter l'oiseau victime pendant un laps de temps qui varie entre 30 à 60 minutes. Une fois repu, il part en quête d'un nouvel endroit pour se cacher. Le poux du poulailler, bien nourri et bien caché, va maintenant pouvoir se reproduire.

 

Cycle de vie du pou « Dermanyssus gallinae »

Le cycle de vie du pou rouge du poulailler comprend cinq stades :

  • œuf, de forme ovale déposé sur les œufs d'oiseaux ou dans les nids,
  • larve,
  • protonymphe,
  • deutonymphe,
  • adulte, la femelle devant alors prendre un repas de sang avant chaque ponte.

Il n'y a qu'à partir du troisième stade que ces organismes vivants ont besoin d'un repas de sang pour continuer à se développer. Pour que les protonymphes et deutonymphes accomplissent leur métamorphose un seul repas suffit.

Les « Dermanyssus gallinae » ont plutôt un comportement de microprédateurs que de parasites typiques, avec un repas de sang avant chaque ponte. Cette opération pouvant se répéter plusieurs fois dans leur vie, mais pas nécessairement sur le même hôte, à la manière des femelles moustiques, punaises de lits ou encore des sangsues.

Le pou rouge des volailles peut ainsi pondre jusque 7 œufs. Ces œufs deviennent des larves puis des nymphes. Le pou rouge est considéré comme adulte à 7 jours et son cycle de reproduction est très court. De ce fait, une population de poux rouges peut doubler tous les six jours. La durée totale d'un cycle est de deux semaines dans des conditions optimales, mais le pou rouge ne se reproduira que par des températures supérieures à 9°C. Malgré cela, le pou rouge du poulailler peut survivre 8 à 9 mois sans problème même totalement privé de sang.

 

Le comportement du pou rouge du poulailler

De manière générale, les poux rouges ne restent pas en permanence sur le corps des oiseaux. Selon le stade d'évolution du pou, il va se nourrir uniquement la nuit et se cacher le jour dans des anfractuosités du poulailler. Ces parasites aiment la chaleur et l’obscurité. Ils vont donc investir les perchoirs, les tuyaux, les planches et tous les petits recoins du poulailler. Les élevages industriels ne sont pas mieux protégés contre ce parasite et bon nombre d’entre eux subissent des invasions de poux rouges à répétition.

Fumigène insecticide, fumigateur 10 gr
Fumigène insecticide, fumigateur 10 gr
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...